Qu’est ce que la recherche peut faire pour la médecine générale ?

Il est crucial que la recherche vienne en soutien des revendications des médecins généralistes de terrain car elle renforce la crédibilité et l’efficacité de leurs actions pour améliorer les pratiques et les politiques de santé. En s’appuyant sur des données probantes, les médecins peuvent justifier leurs recommandations et demandes, assurant ainsi que les changements proposés sont fondés sur des résultats éprouvés et des données solides. Cela est particulièrement important dans le contexte des soins primaires, où les décisions basées sur des preuves peuvent mener à des améliorations significatives dans la qualité des soins, l’accès aux services de santé et la gestion des ressources. De plus, la recherche permet d’identifier les meilleures pratiques, d’évaluer l’efficacité des interventions et d’ajuster les approches en fonction des besoins réels des patients, rendant les systèmes de santé plus réactifs et résilients. En somme, la recherche soutient les médecins généralistes en fournissant les preuves nécessaires pour défendre des politiques de santé plus efficaces et équitables. Les résultats de l’atelier seront proposés à la CASU afin que l’ensemble des organisations du CMG puissent en bénéficier.

Intervenant·es

  • Anne-Laure Lenoir (ULiège) - Médecin généraliste et professeure à l’ULiège, Anne-Laure Lenoir est activement impliquée dans la recherche en médecine générale et dans l’encadrement des TFEs
  • Marie-Astrid Berrewaerts (FAGW) - Médecin généraliste et membre de la FAGW, Marie-Astrid Berrewaerts est activement impliquée dans la représentation professionnelle.